• Il est arrivé  ; je l'attendais comme Godot .Il est là  . Non, ce n'est pas le brouillard dans la vallée : qui pourrait attendre le brouillard , si ce n'est un bandit d'honneur  qui  joue à cache -cache avec les gendarmes ? D'ailleurs, à l'heure où j'écris, il a presque disparu pour laisser la place  au soleil.

    -Mais qui ? Vous demandez-vous .

    Et même si vous ne vous demandez rien , je vais vous le dire . Absolument  !

    Ce n'est pas  le Messie, ce n'est pas Macron (je ne sais pas s'ils vont bien côte à côte  ces deux-là; je ne crois pas ); ce n'est pas le trésor du loto ;non, je ne suis pas l'heureuse élue qui a gagné la cagnotte . Si c'était le cas, vous verriez des "hourra" à tire-larigot .

     

    Mais je vais en pousser deux ou trois tout de même :

    -" Hourra! Hourra"

    Il le mérite ,ainsi que la personne qui  s'est investie dans ce projet et toutes les petites mains qui l'ont aidée. Vous avez compris je parle du livre "Voyage " 

    C'est Quichottine

    le maitre d'oeuvre de ce projet: écrire un livre à plusieurs mains et reverser intégralement les droits d'auteurs à l'association :"rêves d'enfants " qui réalise  les rêves d'enfants gravement malades.

    Il est arrivé !

    C'est le 5 ème livre  que nous écrivons pour cette association .Plus d'une centaine de personnes ont participé en écrivant une nouvelle .

    Voici comment se le procurer :

    Le livre coûte 15€ à ceux qui voudront se le procurer directement chez l'éditeur-imprimeur:TheBookEdition . le lien  : https://www.thebookedition.com/fr/voyage-p-353426.html

    Une version PDF est  disponible à 6€, téléchargeable chez TheBookEdition  aussi.

     Il reste deux jours , pour ceux qui veulent  souscrire pour un ou plusieurs exemplaires « en papier » de notre livre  chez Quichottine

    Chaque livre coûte 15 € dont 6,32 € pour l’association Rêves (auxquels s’ajoutera la somme offerte par notre éditeur dans le cadre de la “remise pour envoi en nombre”).

    Les frais de port, en lettre suivie, seront de 4,60 € pour un exemplaire, pour un envoi en France.

    Je vous souhaite un bon week end et un bon voyage virtuel ou pas. Moi, je vais voyager avec lui.

     

     


    24 commentaires

  • 17 commentaires
  • Je vous souhaite à toutes et tous une très bonne  nouvelle année  ;  des joies, du rire, la santé  , du bonheur et une année meilleure que celle qui vient de finir .

    3PACE E SALUTE,(paix et santé ) c'est ce qu'on dit chez nous lorsqu'on se souhaite la bonne année .

     


    29 commentaires
  • Les aventures amoureuses de mamie Davia (suite )

     

    La vie amoureuse de mamie Davia (encore )

    (Sans le lait )

    Donc les "brilluli" c'est cela :

     Ingrédients pour 2 personnes:

    100g de farine de châtaigne

    25 cl de lait froid

    Une pincée de sel

    50 cl d'eau

        Faire bouillir dans une casserole l'eau avec un peu de sel.

        Tamiser à l'aide du chinois la farine de châtaigne.

        La verser progressivement dans l'eau sans cesser de remuer avec une cuillère en bois.

        Faire cuire à feu doux pendant 10 minutes sans arrêter de tourner, jusqu'à obtenir une sorte de purée épaisse.

       Servir chaud dans un bol ou une assiette creuse et recouvrir de lait froid .

    Cela vous cale pour la journée  !

     

    Comme vous vous en doutez, il faut être corse ou masochiste pour manger cette bouillie infecte que j'adore

    .

    La vie amoureuse de mamie Davia (encore )

    Mamie Davia :

    Je vais faire court : le candidat  a échoué lamentablement  (je compatis  ), à l 'épreuve des brilluli.

    Il est parti dès la troisième cuillerée , en courant, en faisant le signe de  croix, tout en implorant Dieu de  lui sauver la vie, contre un cierge  à Notre Dame une fois par mois ( non, pas tous les jours, faut pas pousser quand même).

    Mamie Davia a aussitôt couru , pas derrière le malheureux , mais vers son ordinateur  pour  remettre son  annonce  en ligne.

    Deux jours après , elle avait un message :un commandant retraité , possédant une belle villa, dans le sud de la Corse , sachant cuisiner, danser le tango ...

    -"J'ai trouvé l'oiseau rare"  se dit-elle .

    Effectivement, il avait tout d'un oiseau :

    Une petite tête au nez pointu comme un bec, un long cou qu'il tournait dans tous les sens, un ventre bedonnant qui semblait vouloir s'échapper d'un veston militaire qui sans doute l'avait connu plus svelte , ddeux baguettes  pour  jambes,  qui vivaient toutes seules..Mais mamie Davia voyait tout cela avec des yeux de merlan frit jeune fille à son premier rendez-vous.

    Elle ressentit une décharge lorsque leurs joues se touchèrent ,pour un baiser prometteur de belles déconvenues sorties  en amoureux.

    (à suivre )

     

    La vie amoureuse de mamie Davia (encore )

     


    30 commentaires
  • J'ai lu une nouvelle étonnante  , sur le compte Facebook d'une copine qui  a un blog d'ailleurs"Ramu" .Cela se passe en Italie.
    Les "carabiniers "ont découvert un pied de cannabis dans le jardin du curé .Ils n'en croyaient  pas leurs yeux! Un curé qui  plante  du cannabis  ! Mais où allons-nous ma chère?  Mamma mia ! Les valeurs se perdent même celles de l'église !


    Le curé  n'a pas été emmené manu militari au poste de police . Les carabiniers  ont essayé de comprendre comment ce pied de cannabis a poussé à cet endroit sacré ( ou presque):
    - Le vent a-t-il envoyé une petite graine au hasard de ses humeurs vagabondes ?
    - Un petit malin a-t-il voulu faire une blague au curé ?
    - Une vengeance d'après confession ? Le curé aurait-il un peu forcé sur la punition ? Donné trop d'Avé Maria et de Pater Noster  à réciter ?


    Le pauvre homme ,innocent, a déclaré qu'il ne savait pas ce que c'était , qu'il avait utilisé les feuilles pour épicer ses salades et qu'il avait  apprécié le goût  !Porca miseria !
    J'aurais voulu être une mosca  pour assister à une messe après son repas !
    Plus près de toi mon Dieu , plus près de toi ...


    21 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique