• Je ne sais pas  quand  je vais manger des tomates cette année: peut-être à Noël ?
    Elles restent désespérément vertes : oui, je sais, je pourrais faire la danse du ventre devant elles , mais je ne suis pas sûre qu'elles succomberaient  à mon charme.

    Il fait un temps et un froid dignes du mois d'octobre. D'accord, je suis en montagne mais tout de même , ce n'est pas juste!

    L'été est court et on nous vole notre chaleur : comment allons-nous nous réchauffer l'hiver prochain, s'il nous manque notre réserve de chaleur estivale ?

    J'ai appris l'autre jour, que les vaches se mettent au soleil en juillet pour emmagasiner la chaleur  en prévision de l'hiver: pas bêtes les vaches!

    L'hiver prochain, nous allons grelotter de concert, les vaches et nous  !

    Je vais ressortir les couettes et les vêtements chauds  : vous croyez qu'on peut se baigner avec un pantalon et un pull ?
    Pas de baignade en rivière cet été: je ne tremperai pas un orteil , de peur qu'il ne se transforme en glaçon: je tiens à aux et je ne prendrai pas le risque d'en geler un .
    Je vais me consoler en mangeant quelques carreaux de chocolat noir !
     Bonne journée


    12 commentaires
  • Mes tomates

    J'ai récolté mes deux premières tomates  : non, je ne vous les montrerai pas, même si vous me suppliez à genoux  !

    Je ne veux pas entendre des ricanements  , sur la taille des ces tomates !

    Je vous avais déjà dit que je suis spécialisée dans les légumes miniatures  : je songe d'ailleurs à déposer un brevet  d'invention .

    Mais ce ne sont que les premières ; alors je ne vais pas me décourager pour si peu !

    Car j'ai ramassé un superbe courgette ,  ce qui me permet de faire des plans sur la comète:

    Bientôt , je vais ramasser les pommes de terre: vous allez voir, ce que vous allez voir  !

    Elles vont être superbes !

    Avec tout le soin que nous apportons au jardin cette année, il serait vraiment ingrat de ne pas nous rendre la pareille .

     

    Mes artichauts et mes aulx ont disparu  dans l'élan de nettoyage  , mais bon, il y a toujours des dégâts collatéraux .

    Mis je vous promets de photographier la première tomate digne de ce nom . Même si elles sont petites , elles ont un goût incomparable et c'est cela l'important!

     


    9 commentaires

  •  

     

    Vanina ah ah vanina ah ah ah ah ah ah ah ah…

     

     

    Je reviens d’un week-end de 4 jours à Amsterdam et je n’ai qu’une chose à dire : là-bas c’est vraiment reposant. Enfin, pour les autres surtout… Parce-que moi, le repos je ne l’ai point trouvé. Je reviens sur les genoux, sur les rotules, sur-fatiguée, en un mot, à plat. Un peu comme ce vélo que j’ai loué dès mon arrivée, et qui non seulement mesurait deux mètres de haut (au moins) et n’AVAIT PAS DE FREINS, mais qui en plus a crevé DEUX fois en 4 jours. Qui se souvient des Shadocks pompant sans relâche pendant de longs épisodes télévisuels, peut se faire une idée de ce que j’ai pu endurer.

     

    Et croyez-moi sur parole, ce n’est pas parce-que tes roues sont gonflées que c’est mieux. Non. Le loueur de vélo qui parlait en krrrr et en grrrr, m’avait expliqué qu’étant donné que j’étais vraiment petite (sic) je risquais d’avoir des soucis pour m’arrêter et que donc je devais essayer de viser les murs, de me frotter tout contre et de pencher le vélo, côté mur évidemment, et que le vélo en cognant le mur allait s’arrêter… Ajoutez à cela que pour s’arrêter, il fallait rétro-pédaler (d’où l’absence de freins)et vous aurez une idée exacte de mon calvaire pendant ces 4 jours.

     

    Pas de bras pas de chocolat. Pas de mur libre, pas de repas pour moi. Je n’ai donc visité que des endroits avec des murs libres de tout ornement. Autant vous dire que j’ai eu du succès… La Frenchie à vélo qui se jette sur tous les murs d’Amsterdam. Quand elle peut. Parce-que oui, je l’avoue, il y a eu quelques murs récalcitrants qui ont refusé de m’accueillir, voire qui m’ont cruellement refoulée, et d’autres qui m’ont accueillie un peu brutalement. J’ai cru que j’allais y laisser quelques dents, mais non, ça va. Merci de demander.

     

    J’ai donc failli manger là : 

     

    Vanina ah ah vanina ah ah ah ah ah ah ah ah…

     

    et là :

     

    Vanina ah ah vanina ah ah ah ah ah ah ah ah…

     

    . Mais les murs n’étaient pas adaptés à ma situation. Certains choisissent les restos en fonction du menu, moi c’est en fonction des murs.

     

    Heureusement qu’à l’appartement que j’avais choisi pour me remettre de mes émotions journalières, le lit était douillet. Le mur aussi.

     

    Par contre je n’ai pas vu Dave. Et j’en suis affreusement déçue.

     

    Trève de plaisanterie, voici quelques images d’une ville que j’ai beaucoup aimée (et dont les murs sont superbes) et où il y a beaucoup à faire. S’il vous prenait l’envie d’y aller faire du vélo vous aussi, je vous recommande chaleureusement d’utiliser les services d’Housetrip http://www.housetrip.fr/fr/amsterdam par lesquels je suis passée pour trouver notre appartement pour 4 jours. Vous pouvez même dormir dans une péniche ou un ancien silo à grains… Mieux qu’un hôtel et bien plus économique quand on voyage à plusieurs, ce qui était notre cas, et plus cosy et personnel qu’un hôtel quand on voyage à deux. J’ai réservé un petit appartement via Housetrip pour un prochain séjour à Barcelone SANS VELO, mais Omerta, c’est pour une surprise.

     

    Allez, place aux photos qui vont vous faire rêver.

     

     

    Vanina ah ah vanina ah ah ah ah ah ah ah ah…

     

    Vanina ah ah vanina ah ah ah ah ah ah ah ah…

     

    Vanina ah ah vanina ah ah ah ah ah ah ah ah…

     

    Vanina ah ah vanina ah ah ah ah ah ah ah ah…

     


    9 commentaires
  •  

    La nuit...

     

    La clochette d'une vache insomniaque  qui se promène toute la nuit dans le village ..

    Le croassement d'une grenouille , qui d'après le bruit qu'elle produit, doit avoir une belle taille...

    Le cri d'un renard, qui cherche peut-être sa belle dans le maquis..

    Le hululement d'un hibou ...  et quelques autres bruits inquiétants , dans le silence de la nuit : voilà pourquoi, je n'arrive pas à dormir  avec la fenêtre ouverte.. Mais je la laisse ouverte tout de même ...

    Tout en veillant , je rumine des idées de vengeance : je vais aller surprendre la vache  , et je vais bloquer le battant de sa clochette , avec du scotch et du coton. Le plus dur sera de l'approcher sans qu'elle me donne un coup de corne !

    La grenouille , je vais la noyer ,ou bien vider le bassin  na !

    Pour le renard, ce sera plus dur  : je ne vais pas courir la maquis en pleine nuit  !

    Je peux essayer de le piéger en accrochant une poule à un piquet et lorsqu'il arrive: pan . Un bon coup sur la tête !

    Ah! Dormir enfin en comptant juste les heures au clocher qui sonne  toute la nuit ...Mais je ne l'entends plus , lui.

     Je vous souhaite une bonne semaine


    6 commentaires
  •  

    Samedi

     

    Une journée très chargée aujourd'hui , qui commence à 9 heures et se terminera tard ce soir.Nous défilons avec les chorales italienne et savoyarde dans la ville de base de notre chorale  . Réception à la mairie.

    A 16 H , répétition et à 18 heures concert.

    Puis repas en commun et chansons ....

    J'ai réussi à mettre  le répertoire en ordre . D'habitude , je ne le fais pas et je demande aux copines quelle est la chanson qu'on va chanter  ensuite . Cela m'évite de changer l'ordre des chansons à chaque concert ...Mais non, je ne  suis pas paresseuse; je suis juste partisans du moindre effort !

    Pour parler d'autre choses :

    C'est bizarre  : hier matin je me suis promenée avec une pince à linge accrochée à mon tee-shirt  . Est-ce que j'ai vraiment oublié de l'enlever avant de   ranger  celui-ci  sur l'étagère ?

    J'ai bien quelques soupçons mais faute de preuves ...

     Je vous souhaite un bon week end ensoleillé .

     

    PS: Je n'oublie pas les gagnants  .


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique