•  

    C'est Martine  

     à la barre des "croqueurs de mots "qui nous demande de commenter l'une des 5 photos insolites proposées .

     

     

    -"Nous les crabes, nous avons bataillé longtemps avec la DDE pour avoir droit à notre panneau .
    -Ben oui, quoi ! les vaches ont leur panneau, les cerfs ont leur panneau, les chevaux ont leur panneau, les lapins ont leur panneau , les ouvriers ont leur panneau, les  écoliers ont leur panneau et nous , nous n'avions rien!
    Vous trouvez que c'était normal cette situation ? 
    Ô combien de crabes ont payé de leur vie  cette négligence ! Combien ont péri pendant nos manifs de protestation,  pour avoir ce panneau !
    Les bureaux de la DDE : un vrai panier de crabes! Chacun y allait de son opinion et pendant ce temps, nous  tombions comme des mouches!
    Je vous assure,  notre délégué syndicaliste n'était pas à prendre avec des pincettes , pendant ces tractations .
    Ils nous sortait , ceux de la DDE des proverbes du genre:
    -"On ne peut apprendre au crabe à marcher droit "!
    pour ne pas mettre de panneaux.
    Qu'est- ce que cela peut leur faire si on marche en crabe ? C'est notre droit , non ?
    Et si on veut traverser quand les voitures arrivent , c'est aussi notre droit  ! Nous aussi nous avons des courses à faire §
    D'ailleurs maintenant que nous avons obtenu notre panneau , de haute lutte, nous allons demander qu'on érige un monument aux morts pour les crabes, morts pour  les panneaux.  Parfaitement !

    Pour rester dans l'insolite, voici une photo prise dans les rues de  Calcutta,  Bastia   hier soir :

    Chez nous, les taureaux aussi ont le droit de se promener en ville 

     


    31 commentaires
  • J'ai raté le défi qu'avait proposé Jill Bill pour les croqueurs de mots .Je commence à m'inquiéter depuis que je mange du papier avec mon café !

    Il fallait "broder "autour de cette jolie photo

    Donc je me rattrape  aujourd'hui

     

    -Il fait frisquet ce matin , tu ne trouves pas ?
    -Oui, l'automne est arrivé.On s'en aperçoit.
    -Ta jambe ne te fait pas trop souffrir?
    -Oh! Juste un peu, ce n'est rien; la marche me fait du bien Et puis tu es là pour m'aider.
    Nous deux , nous sommes unis , rien ne peut arriver.
    -Je te trouve bien optimiste ce matin. Et si  l'un de nous deux ...
    -Chut , ne dis rien. Profitons de notre présent .
    - Tu as raison, nous vieillirons ensemble et notre hiver sera doux.
    - Nous vieillirons ? Mais nous sommes déjà vieux !
    - Tatata... Nos coeurs sont jeunes , même si les gens ne le savent pas.
    - C'est vrai ; tant que nous nous aimerons nous resterons  jeunes .

    Zut, j'ai oublié la soupe sur le feu ! Vite dépêchons-nous , sinon ce soir nous ne mangerons rien !

    -Ce n'est pas grave ;notre garde-manger est rempli de souvenirs :nous les  mangerons  .

    Défi N°150 : nous mangeron nos souvenirs

     


    29 commentaires
  • Je me fais toujours rare : la fête du village, préparation des jeux d'enfants  , chouchouter le curé  pour la procession ; les petits-enfants à déguster ...

    Une chanson  sur la mer.. pour continuer le défi des croqueurs de mots   sous le regard bienveillant  du capitaine Enriqueta

     

    "Ô pescador dell'onda  ô Frederi "(chanson traditionnelle )

    Ô pêcheur de l'onde .. ( Chanson raccourcie ) et ensuite la version qu'en ont faite les  militaires 

    Traduction

    O pêcheur de l'onde , ô Frederi

    Viens pêcher plus loin

    Sur ta belle barque

    La plus belle s'en va ...Frederi lala..

     

    Viens pêcher ma bague

    Elle est tombée dans l'eau

    Sur ta belle barque, la plus belle s'en va ...

     

    La bague est déjà pêchée

    Que me donnes-tu en échange ?

    Sur ta belle barque, la plus belle s'en va ..

     

    Je  veux un baiser d'amoureux

    ce sera lui qui me  paiera ..

    Sur ta belle barque  la plus belle s'en va

    Frederi lala

     

     

    Bonne semaine à toutes et tous


    20 commentaires
  • Je remercie toutes les personnes qui m'ont souhaité mon anniversaire

    Enriqueta à la barre des "croqueurs de mots " nous incite à parler, de l'océan, ou de la mer ...Et un clin d'oeil à Khanel pour le bleu

    Alors, j'ai hésité : l'océan Indien? La Mer Rouge ? La Méditerranée ?

    Non, non, pas l'océan Atlantique: je n'y ai jamais trempé le bout d'un orteil .

    Et puis   les invasions sont toujours venues de la mer  et on en a eu quelques-unes : c'est pour cela que les corses ont grimpé dans les montagnes : alors on s'en méfie un peu de la mer ......

     

    Mais j'ai passé mon enfance à 20 mètres de la mer : c'est là que ma soeur a failli me noyer lorsque j'avais 3 ans en voulant m'apprendre à nager ; il m'a fallu 20 ans pour m'en remettre .Je suis une piètre nageuse ayant trop peur  du large ; si je n'ai pas pied , je m'affole .

    ô mon bateau ...

    Bon, je me jette à l'eau même si je m'aime pas mettre la tête sous l'eau!

     

    Mon ambition augmente : d'un esquif, je passe au ferry (l'île d'Elbe au fond à droite)

    On peut tout faire au bord de la mer: même

     les crabes

     

     

    La mer, toujours la mer,a quelque chose à dire ...musique et poésie, amour et liberté ...

    Mais qu'ont-ils trouvé ? Des pépites ? un coquillage rare ?

     

    Promener St Erasme(le patron des pêcheurs )   sur la mer, vous croyez que cela va empêcher les tempêtes ?

    Aujourd'hui, il fait un temps à aller à la plage . Alors,je vous souhaite une bonne semaine et je file

     

     


    31 commentaires
  •  

    Non, non, non !

    (Vu sur la vitrine d'un magasin )

     

     Le soleil brille,les oiseaux chantent

    Je ne vais pas me laisser saper le moral  .

    Les fleurs , fleurissent et m'enchantent

    Je ne veux pas écouter ces notes virales  !

    L'herbe pousse  et envahit mes patates

    Si je veux la garder, (la patates )cela vous épate ?

     

    C'est mon mois préféré ,les journées allongent

    Je ne veux pas penser à  l'heure de la plonge .

    Ce soir ou jamais, je retrouverai  mon portable .

    Pas de panique , j'arrête ici ce poème minable !

     

    Non, non, non, je ne veux pas  avoir la larme à l'oreille!

     

    Je vous souhaite une bonne semaine ensoleillée  ,  et gardez le moral même en écoutant cet air   que nous propose Lilou soleil  

    qui a pris la barre de la coquille de noix des" croqueurs de mots" :

     

     Première version

    http://www.youtube.com/watch?v=R5IiC1kAdzM    piano Emil Gilels

     

    Deuxième version

    http://www.youtube.com/watch?v=5ZIQ2pHaJ1I    Natalie Dessay


    28 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique